Comment fabriquer une insoleuse


Une insoleuse est un outil indispensable afin de pouvoir maîtriser  les temps de pose de vos tirages, bien entendu vous pouvez toujours insoler vos œuvres grâce au soleil mais cela reste très aléatoire comme solution au vu des variations de luminosité dues à la météo et la période d'ensoleillement saisonnière.

C'est la première chose sur laquelle je me suis penché avant de commencer mon projet de cyanotypie.


- Une insoleuse vous fournira une lumière régulière et des temps de pose nettement plus courts.

- Elle vous permettra de maîtriser précisément cette partie du procédé et ce n'est pas la moindre.


Il existe sur le marché différents types d'insoleuse, comme pour fabriquer des circuits imprimés par exemple, ou pour la sérigraphie, tampographie etc...  Mais elles sont chères et pas spécialement adaptées pour nos procédés.

Dans cet exemple je ne vais pas entrer dans les détails techniques du choix des sources UV et autres, mais simplement vous montrer comment j'ai fabriqué mon insoleuse qui est parfaitement fonctionnelle pour mon usage.

Elle est adaptée pour des tirages jusqu'au format 30x40cm, si vous cherchez à construire une insoleuse pour des tirages plus grands il vous suffira d'adapter les dimensions, de choisir des tubes UV plus longs et d'en rajouter une ou deux rangées.

Mon insoleuse

Quelques données techniques 

Dimensions extérieures : L 68cm x l 36cm x H 26cm

Dimensions intérieures : L 66cm x l 34cm

Distance entre les tubes néon et le sol : 13cm

Tubes UV : 8 x Philips TL-D 18W  Actinic BL

Ballast : 2 x électronique - Tridonic PC 3/4x18 T8 PRO lp

Minuterie : (optionnel mais pratique) Hugo Müller Count Down Timer/Relay TC 14.21


J'ai fait le choix de ballast électroniques qui offrent une plus grande stabilité et durabilité aux tubes UV.
Ils ont aussi tendance à moins chauffer et d'ailleurs je n'ai pas eu à faire un système de refroidissement après avoir testé sur des temps de plus de 30 minutes allumés. 
A savoir que mes temps de pose sont d'environ 3 minutes pour du Cyanotype et de 50 secondes pour du Van Dyke.


La caisse est faite en panneaux de bois dont voici les dimensions,
1 panneau arrière 68x25cm - 10mm d'épaisseur

2 panneaux latéraux 34x25cm - 10mm d'épaisseur

Face avant : 1 panneau supérieur 68x15cm et 1 portillon 68x10cm - 10mm d'épaisseur

1 panneau intermédiaire comme support des tubes + électronique 66x34cm - 15 mm d'épaisseur

2 listes en bois de 10x10mm et de 66 cm de longueur

1 panneau pour le couvercle 68x36cm - 10mm d'épaisseur.


Pour le montage il suffit d'assembler le panneau arrière, les panneaux latéraux et en face avant le panneau supérieur avec un peu de colle et quelques vis en s'assurant de l'équerre du tout (en intercalant le panneau intermédiaire).

Le portillon pourra être fixé au moyen d'une charnière, j'ai préféré le fixer avec du ruban de type Gaffer-tape ultra solide ;O)

Pour des raisons pratiques et pour le montage de l'électronique j'ai installé le panneau intermédiaire après coup.
Pour ce faire j'ai monté mes listes en bois de 10x10mm sur les longueurs à une distance de 8cm du haut (il y aura le panneau intermédiaire de 15mm d'épaisseur et cela me laisse un espace de 65mm entre l'électronique et le couvercle).

On finira le tout par le couvercle que j'ai simplement vissé afin d'avoir accès à l'électronique si quelque chose devrait foirer.


Passons aux choses sérieuses !

Il faudra couper des encoches sur la largeur du panneau intermédiaire afin de pouvoir passer les fils électriques comme on le voit sur la photo suivante. 

J'ai ensuite contrecollé une feuille d'aluminium sur la face qui accueillera les tubes UV afin d'en refléter le maximum.

Fixer les socles de montage pour les tubes, j'ai choisi des G13 de Vossloh Schwabe (voir sur les photos suivantes) il y a environ 2 à 3 mm d'écart entre chaque socle (40mm entraxe) et une distance hors tout de 618mm d'un côté à l'autre. Cela nous permettra d'y insérer les 8 tubes UV.

Sur l'autre face du panneau j'ai placé mes deux ballasts électroniques, un pour les 4 premiers tubes et le second pour les suivants. (Voir photos qui suivront).

Ensuite il faudra connecter le tout selon le schéma donné par le constructeur des ballasts via des bornes Wago que l'on trouve dans le commerce spécialisé (Do It).
Voir ci-dessous en photos la connectique que vous suivrez scrupuleusement. ;O)


Télécharger le schéma de connexion ici : Schéma PDF

Socles et connecteurs

Connectique

Powered by SmugMug Owner Log In